Conception Ergonomique - Logo ACTIS E&P
Mettre l'humain au coeur
de toutes les activités de conception
Conception Ergonomique - Logo ACTIS E&P
Aller au contenu
Conception Centrée Utilisateur-Contact

L'ergonomie au coeur de la construction des futures activités de travail et des nouveaux usages

Pour assurer une transition dans les meilleures conditions, l'ergonomie peut devenir une alliée dans une co-construction des situations futures. Cette Ergonomie 4.0 repose sur plusieurs piliers, nous en avons retenus 4 qui nous semblent importants :
ACTIONS ERGONOMIE 4.0 par conception ergonomique

Passer d'une ergonomie d'adaptation à une ergonomie de construction

Pour accompagner les entreprises dans leurs transformations, l'ergonomie doit être capable de leur apporter des informations pertinentes sur les effets pour les personnes, leurs santé et leur qualité de vie au travail.
L'ergonomie a été définit à sa création comme l'adaptation du travail à la personne, en réponse au taylorisme qui se décrivait comme une adaptation de la personne au travail. Puis l'ergonomie s'est attaché à mieux comprendre le travail, dans le but de le transformer. La tendance actuelle est vers une ergonomie constructive, affirmant clairement la nécessité de l'intégrer le plus en amont possible dans les processus de conception.  

Pour savoir où aller, il faut connaître d'où l'on part !

La seule question légitime qui pourrait se poser pour le passage à l'ère 4.0 serait la connaissance ou la compétence des nouvelles technologies. Ceci est un point important pour ne pas se tromper dans les choix techniques à faire : lors du passage au téléphone mobile, certains ont fait le choix de passer à des réseaux fermés (Radiocom2000 ou BiBop - précurseur du 1G).
ACTIONS ERGONOMIE 4.0 par conception ergonomique
Ergonomie constructive pour conception ergonomique
actuel-vs-futur-conception-ergonomique
Les transformations, et les changements qu'elles impliquent, nécessitent une adhésion de la part des futurs utilisateurs. Ils seront d'autant plus convaincus si il y a un accord sur la nécessité de changer. Celà passe déjà par l'analyse de l'existant (usages ou activités actuels), et sur le partage de cet existant. C'est seulement après cette première étape que l'on peut définir quelles seront les activités et les usages futurs, en débattre, les modifier et las améliorer. La troisième étape sera alors de définir comment, avec quelles étapes et quel délai s'effectueront les transformations.

Assurer des simulations efficaces des situations de travail / d'usage futures

La meilleure façon d'apporter des faits et des informations aux concepteurs afin de rendre les choix plus pertinents encore consiste à procéder à des simulations des futures situations (usage ou travail).
La simulation est un véritable processus (cf schéma ci-contre), qui exige une démarche réellement participative, pas toujours facile dans le monde professionnel.

Accompagner le changement et les évolutions du travail

Certains affirment que le plus dur n'est pas le jour J du changement, mais dans les semaines qui suivent, lorsqu'il faut changer d'habitudes et de mettre en pratique les nouvelles connaissances acquises dans les formations (dans le meilleur des cas).
Comme pour la simulation, l'accompagnement du changement est un processus à part entière qu'il ne faut pas négliger.
accompagnement changement Conception Ergonomique
Retourner au contenu