Conception Ergonomique - Logo ACTIS E&P
Mettre l'humain au coeur
de toutes les activités de conception
Conception Ergonomique - Logo ACTIS E&P
Aller au contenu

Concevoir : pas simple de satisfaire tout le monde ...

Si vos activités vous conduisent à concevoir (ou à re-concevoir, ce qui n'est pas plus simple ...), vous avez certainement vu passer une des variantes de ce dessin humoristique, montrant les écarts entre le résultat réel et celui qui est attendu. Si l'ergonomie repose sur la compréhension entre le travail prescrit (ce qui doit être fait) avec le travail réel (ce qui est réellement fait), la conception ergonomique et participative s'attelle à comprendre et à minimiser l'écart entre le travail des concepteurs (ce qui a été prévu) et comment l'utilisateur va s'en servir (ce que l'on fait avec ce qui a été prévu).
humour-conception-non-ergonomique
Face aux difficultés croissantes auxquelles concepteur ou architecte sont confrontés en permanence, ils sont de plus en plus seuls : à leurs propres connaissances "métier" s'ajoutent toujours plus de règlementations et de normes à vérifier, des avis et des recommandations à prendre en compte, ... et bien sûr toujours des budgets à respecter ! Le concepteur et l'architecte sont contraint à présent de s'entourer d'experts et de spécialistes, qui vont lui apporter les informations nécessaires pour que le résultat de la conception soit conforme. Mais à quel spécialiste vont-ils pouvoir s'adresser pour connaître les besoins de l'usage futur et la mesure de la satisfaction du client? Et enfin, le maître d'ouvrage est-il bien l'utilisateur réel du résultat de la conception ?

Conception : se projeter au delà des normes ...

Enfonçons les portes (entr-)ouvertes : une conception ergonomique n'est pas celle qui n'assure que le respect des normes concernant l'ergonomie !
Les recueils de norme sont difficile à lire et à interpréter. Elles sont souvent :
  • difficiles à comprendre,
  • partielles,
  • incomplètes,
  • et ne reflète pas toute la complexité d'une situation de travail.
Le risque est de penser que les normes pourraient permettre "de faire de l'ergonomie sans ergonome !". Les normes peuvent donner un cadre informatif, mais rien ne remplacera l'analyse des activités futures possibles grâce à la simulation.

... et choisir une conception centrée sur l'Homme !

Alors c'est quoi "une bonne conception", ou du moins une conception ergonomique ?

Ce sera celle où l'utilisateur, le client, l'opérateur, l'employé, le visiteur, ... y trouvera son compte, c'est à dire que le résultat de la conception permettra une utilisation conforme aux besoins, que ce soit un outil, une machine, un équipement, une interface, un espace, ...

Être convaincu qu'il existe toujours un écart entre le résultat du concepteur et ce qu'en fait l'utilisateur !

Reste que les besoins de l'utilisateur ne sont pas toujours bien exprimés, ou pas correctement pris en compte, voire modifiés entre le début et la fin du processus de conception.

Conception Centrée Utilisateur-Contact
Retourner au contenu